Genève revoit la sécurité de l’aéroport

Soupçonnées de radicalisation, près de 60 personnes se sont vues refuser, depuis janvier de cette année, l’autorisation de travailler en « zone réservée » à l’aéroport de Roissy – Charles-de-Gaulle. L’aéroport de Genève – Cointrin ne fait pas exception et revoir sa sécurité.

Le conseiller d’Etat Pierre Maudet a indiqué mercredi vouloir passer au crible toutes les procédures de sécurité du lieu.

La question de la sécurité sur le site de Cointrin refait débat depuis la découverte récente que deux Français radicalisés y étaient employés comme bagagistes……………

Source: www.msn.com

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.